Luca Moneta, champion de CSO : une approche naturelle

Luca Moneta, célèbre champion de saut d’obstacles venant d’Italie, est interviewé par Karen Rohlf, créatrice de Dressage Naturally, clinicienne de renommée internationale.

L’équipe de bénévoles IFH s’est chargé de la traduction en français de la vidéo, avec l’accord de Luca Moneta.

Dans cette interview, Luca Moneta explique sa façon de penser et d’agir avec les chevaux. En les écartant le moins possible de leur vie naturelle en premier lieu. C’est ainsi qu’entre 2 concours, il laisse ses chevaux au pré, en troupeau !

On découvre aussi comment il s’adresse à ses chevaux, en s’inspirant des moyens de communication des chevaux. Les échanges se font dans le cadre d’une relation, avec empathie, où le cheval peut donc s’exprimer, même quand cela ne va pas dans le sens de l’exercice.

“Si on force un cheval à faire quelque chose, cela veut dire qu’on oublie qu’on monte à cheval”

“Paddock paradise” : interview du Dr vét Joséphine Billet

Interview IFH : Le Dr vétérinaire Joséphine Billet présente le concept de paddock paradise de Jamie Jackson. Elle explique comment elle a crée le sien en 2012 ainsi que les effets qu’elle constate sur les chevaux.

“Traiter par exemple la fourbure était très compliquée dans certaines structures pour mettre en place ce que je voulais mettre en place : que le cheval soit dehors, qu’il bouge plus, mais qu’il puisse ne pas avoir accès à l’herbe, tout en bougeant et tout en étant avec ses copains… “

Dans les prochains jours, elle répondra aux questions des adhérents dans une vidéo Questions-Réponses.

INTERVIEW IFH du Dr Samuel Gladys : Les besoins fondamentaux des chevaux

Interview IFH : Le Dr vétérinaire Samuel Gladys revient sur les besoins fondamentaux des chevaux : le mouvement, les contacts sociaux, les fibres.

“On a 3 besoins fondamentaux qui sont quasi à importance égale et qui sont rarement respectés : le mouvement, la fibre et les contacts sociaux. C’est assez rare de voir les 3 conditions réunies dans les conditions de détention actuelles, et c’est malheuresement préjudiciable pour la santé du cheval.”

Dans les prochains jours, il répondra aux questions des adhérents dans une vidéo Questions-Réponses.