L’éthique et le bien être équin dans les sports équestres

Le Comité scientifique de l’IFH vous propose la lecture de cet article traitant de l’éthique et du bien être des chevaux de sport.

Aperçu général des questions d’éthique et de responsabilité dans les sports équestres : de la naissance à la mort
Auteur : Dr Roly Owers / Traduction : Team IFH

Le bien-être des chevaux dans le sport équestre est probablement plus surveillé aujourd’hui qu’à aucun autre moment de l’histoire. La société valorise de plus en plus le bien-être animal et les évolutions telles que le horsemanship. L’hippologie et les droits des animaux ont renforcé les attentes du public à l’égard de tous ceux qui participent au sport équestre, y compris les éleveurs. Cette tendance devrait s’intensifier avec la génération « Y », il est donc important pour les sports équestres d’améliorer leur acceptabilité sociale pour survivre dans le futur. L’acceptabilité sociale désigne l’acceptation permanente d’une activité, d’un projet, d’une entreprise ou d’un secteur par des acteurs particuliers et par la société au sens large. Cette acceptabilité est intangible, car elle s’enracine dans les croyances, les perceptions et les opinions. Elle doit d’abord être méritée puis se maintenir.
Depuis 2010, il est question d’acceptabilité sociale pour les courses de lévriers en Australie, lorsque le secteur s’est vu retirer ses autorisations, en grande
partie en raison de questions de bien-être perçues par le public et que le secteur ignorait. Plus récemment, il a été question de l’avenir des courses d’obstacles australiennes, qui ont déjà été interdites dans plusieurs États, majoritairement pour les mêmes raisons. Il ne fait aucun doute que l’opinion publique est de plus en plus préoccupée par l’utilisation d’animaux pour le divertissement, et particulièrement par le bien-être des chevaux dans le sport. Cette préoccupation dépasse les terrains de concours pour toucher les propriétaires, les entraîneurs, les soigneurs, et ce de la naissance à la mort. Tous les éleveurs doivent réfléchir à l’avenir de leurs poulains et ne pas produire plus que les besoins du marché. L’Autorité britannique des courses hippiques assume ses responsabilités en exigeant que tous les poulains pur-sang soient enregistrés dans le mois suivant leur naissance pour assurer une traçabilité à vie dès la naissance.

Au niveau mondial, le secteur des courses a créé le Forum international pour le suivi des chevaux de course (IFAR) qui vise à promouvoir la prise en charge à vie des anciens chevaux de course. La gestion optimale de la fin de vie équine, y compris avec l’euthanasie et l’abattage, est un sujet de plus en plus sensible mais il est fondamental pour un propriétaire d’agir ainsi afin de mettre un terme à la souffrance de l’animal. La qualité de vie doit toujours prévaloir sur la longévité.

L’indignation du public face à des méthodes d’entraînement agressives comme l’hyperflexion de l’encolure (Rollkur), l’utilisation abusive de la cravache, les muserolles serrées et le manque de tact équestre ont mis en avant le monde équestre pour de mauvaises raisons, et cela a une incidence sur l’acception sociale de ce sport. Les positions à l’égard de la cravache ont changé, beaucoup appelant à son interdiction en course. L’utilisation d’éperons et même du mors est remise en question, certains les considérant comme cruels et inutiles. La recherche sur le comportement des chevaux et les effets des harnachements ainsi que sur les bonnes ou les mauvaises pratiques fournissent aux professionnels et au public des pistes d’amélioration. Pour s’épanouir, les sports équestres doivent se tenir au courant de ces nouveaux éléments et apporter les changements appropriés aux pratiques existantes. Certains de ces facteurs ne sont toujours pas pris en compte, ce qui met en péril l’acceptabilité sociale des sports équestres.

Avant tout, il est indispensable que les sports équestres s’assurent le soutien des principaux acteurs (éleveurs, cavaliers, propriétaires, entraîneurs et soigneurs) et du grand public en accroissant la transparence des règles et pratiques, en assumant leur responsabilité dans la lutte contre les violations et le manque de tact équestre, et en étant proactifs avec la mise en avant systématique du bien-être équin, avant toute autre considération, et ce de la naissance à la mort. Rester fidèle à notre éthique et à l’éthique de la société protégera l’acceptabilité sociale des sports équestres et aidera à assurer leur avenir.

1 Comment

  • Ardeneus
    Posted 6 March 2019 at 11 h 04 min 0Likes

    I adhere and I fully agree with this approach and these goals. Thank you on your behalf and to evolve in this way, which I have at heart to develop in my scale, in all my activities of internship, training, and education of the horse.
    Marc ardeneusequitation.com
    ..
    J’adhère et je rejoint pleinement cette démarche et ces buts. Merci de votre part et d’évoluer dans cette voie, que j’ai à cœur de développer à mon échelle, dans toutes mes activités de stage, de formation, et d’éducation du cheval.
    Marc ardeneusequitation.com

Leave a comment